By Soeur Sainte-Marie-Madeleine, m.i.c.

Un peu d’histoire et de géographie

 

L’Ile de Madagascar, séparée de l’Afrique australe par le canal de Mozambique, fut découverte le 10 août de l’an 1500 par Diego Dias, l’un des capitaines de la flotte de treize navires que Dom Manoel, roi de Portugal, avait envoyée vers les Indes Orientales sous le haut commandement de Pedraluarez Cabrai. L’expédition avait un double but : répandre le christianisme et conquérir le commerce des épices.

Pour avoir perdu ses compagnons et sa route dans une tempête, Diego longea une terre qu’il prit d’abord pour la côte du Mozambique, mais qu’il reconnut par la suite être une île. Il la nomma Saint-Laurent, l’ayant aperçue en la fête de ce saint, et y aborda dans une baie abritée des vents du large.

Quelques années après, en 1506, un autre Portugais, l’Amiral Fernan Soarez, foulait à son tour le sol de la Grande Ile. Au cours des siècles suivants vinrent des marins de nationalités diverses; enfin des colons français fondaient l’établissement de Fort-Dauphin sur la côte sud-est […]

 

(Le Précurseur, Juillet-Août 1957, p.442-443)