Éditorial

Pain de vie

Par Marie-Paule Sanfaçon, m.i.c.

Les étalages de nos grandes surfaces offrent une variété incalculable de pain: blanc, de blé, de seigle, 6 ou 9 grains, baguette ou pain de ménage.

Le pain est la base de l’alimentation dans de nombreux pays, tout comme le riz l’est dans les pays asiatiques. Le pain est un symbole, il correspond à plusieurs situations de la vie: travailler pour une bouchée de pain, avoir du pain sur la planche, ôter le pain de la bouche, ou encore, ça se vend comme des petits pains. Toutes ces expressions témoignent de l’importance de cet aliment qui figure à tous nos repas.

Autour de la table familiale, le partage du pain devient un rituel de fraternité où il fait bon échanger sur les moments de la journée, prendre le temps de savourer la communion entre les convives et même oser aborder des propos plus délicats pour résoudre certains problèmes. Le pain devient amour, compréhension, miséricorde.

Le Seigneur a saisi l’importance du pain et il en a fait le Pain de Vie. Un Pain qui transforme au-dedans. Il a nourri les foules et aujourd’hui, à l’Eucharistie, il nous l’offre gratuitement. Faire un pas pour le recevoir est un geste qui engage à une transformation intérieure pour devenir nourriture bienfaisante pour les autres.

Pendant la saison estivale, les familles et les amis se rencontrent joyeusement sous les chauds rayons du soleil pour partager un pique-nique, une fête. Une occasion unique pour devenir pain d’amitié à la manière de Jésus au Cénacle. Un pain qui nourrit…

Qu’est-ce qu’on mange ? Une question qui va au-delà des aliments savourés. La nourriture est nécessaire à la bonne santé du corps tout comme le Pain de Vie maintient le cœur ouvert à l’accueil de soi et de l’autre en se faisant tout à tous.

Les articles de ce numéro nous convient à une dégustation de nourriture préparée avec amour par le grand chef Jésus. À savourer…

Dossier – QU’EST-CE QU’ON MANGE?

Depuis quelque temps, la télé met à l’honneur nos chefs cuisiniers. Ils sont à l’avant-scène, plus populaires que jamais au sein de nos sociétés. Le qu’est-ce qu’on mange? devient un pivot important de notre activité gastronomique.

Le chef cuisinier a de multiples responsabilités: cuisiner, administrer et diriger une équipe. Ses fonctions exigent créativité et polyvalence pour gérer l’ensemble des plats proposés en fonction de la clientèle et des saisons.

Un des soucis du chef cuisinier est de garder son monde en bonne santé pour la joie du corps mais aussi de l’esprit.

Le Seigneur n’a-t-il pas dit: L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Rendons grâce à Dieu pour les repas qui nous sont présentés, en pensant à ces milliers de gens qui ne se demandent pas: Qu’est-ce qu’on mange? mais plutôt: Est-ce qu’on aura à manger?

[ … ]